fleuron
nom

SingulierPluriel
fleuronfleurons

fleuron \flø.ʁɔ̃\ masculin

  1. (botanique) Dans les inflorescences des plantes de la famille des composées ou astéracées (capitules), chacune des petites fleurs dont la réunion sur un seul involucre de bractées semble former une « fleur » unique.
    • Le chardon, l’artichaut, l’armoise portent des "fleurs" à fleurons. - La "fleur" du tournesol, de la pâquerette a des fleurons au centre et des demi-fleurons à la circonférence.
  2. (ornement) Représentation de fleur servant d’ornement.
    • Le chevalier portait au cimier de son casque, pour toute marque distinctive, une petite couronne d’or dont les fleurons étaient découpés en feuilles de vigne, …. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Elle lui fit signe d'écarter la draperie et, d'une main tâtonnante, pressa sur un fleuron de la boiserie. (Jean Ray, Harry Dickson, L'Etrange Lueur verte, 1932)
  3. (architecture) Ornement, souvent un motif végétal, qui termine certaines parties des bâtiments de style gothique.
  4. (imprimerie) Ornement que l’on met quelquefois à la fin des divisions d’un ouvrage ou sur le titre, et qui, ordinairement, autrefois, représentait des fleurs.
    • Il fabriqua, en 1621, des poinçons pour former des caractères hébreux, chaldaïques, syriaques, arabes, grecs et allemands, et pour les lettres fleuries, les notes de musique, les vignettes et les fleurons, et rendit public, durant cette année, un cahier d'épreuves de ces caractères, qu'il avait gravés. (« JANNON (Jean) », dans Biographie ardennaise ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus et leurs erreurs, par Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Paris, 1830, vol. 2, p. 56)
  5. (Figuré) Une des principales prérogatives qu’ait un prince, ou un de ses plus grands revenus, ou une de ses meilleures provinces.
    • C’est un des plus beaux fleurons de sa couronne, le plus beau fleuron de sa couronne,
  6. Ce qu’une personne a de plus précieux.''
    • La soie artificielle, à Anduze ! Ainsi, c’est donc bien vrai, l’un des fleurons de notre France ancienne est en train de s’effriter : la magnanerie se meurt ! (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  7. (cuisine) Croissant de pâte feuilletée qui accompagne certains plats en sauce, notamment de poisson.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français