lilliputien
étymologie
(XVIIIe siècle) De Lilliput, nom d’un des pays imaginaires du roman Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinlilliputienlilliputiens
Fémininlilliputiennelilliputiennes

lilliputien \li.li.py.sjɛ̃\

  1. Qui concerne Lilliput.
  2. (Figuré) Qui est de très petite taille.
    • Thorshavn est une capitale lilliputienne : elle compte huit cents habitants, et on la traverse en cinq minutes ; […]. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p. 32)
    • L’hiver était rude. Sur les routes que le court dégel de midi amollissait vaguement, la boue se ridait, se hérissait en lilliputiennes murailles et les sillons durcis qui bordaient les ornières ne s’affaissaient point. (Louis Pergaud, Le Retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
antonymes
  • brobdingnagien

traductions
nom

SingulierPluriel
lilliputienlilliputiens

lilliputien \li.li.py.sjɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : lilliputienne)

  1. (fantastique) Nain, personne de petite taille dont les proportions du corps sont restées harmonieuses.

traductions
Lilliputien
étymologie
(XVIIIe siècle) De Lilliput, nom d’un des pays imaginaires du roman Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift.

nom

SingulierPluriel
lilliputienlilliputiens

Lilliputien \li.li.py.sjɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : Lilliputienne)

  1. (fantastique) Habitant imaginaire de Lilliput.
    • La corbeille était si petite qu’elle ne pouvait assurément contenir qu’un enfant microscopique et phénoménal, un Lilliputien bon à montrer dans les foires. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • En effet, d’après ce qui vient d’être dit, pour faire un pas, un Lilliputien n’a besoin que d’une seule des cent fibres de sa jambe. (L. Delbœuf, « Géants et nains », in Revue internationale des sciences biologiques, tome onzième, 1883)
    • Écartant les Lilliputiens du débat car présentant peu d’intérêt, il rappelle les points forts des Brobdingnagiens, des Laputiens et des Houyhnhnms, à savoir respectivement la force physique, la tactique stratégique, enfin l’intelligence, la cohésion, la bravoure et le patriotisme. (Françoise Lapraz-Severino, Relativité et communication dans les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift, Atelier national de reproduction des thèses, Université de Lille III, 1988)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français