mutation
étymologie
(XIIe siècle) Du latin mutatio. Le sens biologique apparaît en 1903.

nom

SingulierPluriel
mutationmutations

mutation \my.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Remplacement d’une personne par une autre.
    • Sans cette hantise de retrouver ses assassins, depuis beau jour, Marcoul serait ailleurs. Il aurait obtenu sa mutation. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Par extension) Remplacement ou changement d’une chose par une autre.
    • Le valet de chambre, habitué à ces mutations de costumes, apporta l’une et l’autre. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
  3. Jeux de mutation : (musique) Jeux d’orgue dont chaque note comporte plusieurs tuyaux de différentes longueurs qui émettent les harmoniques.
  4. (administration) Changement.
    • Mutation de propriété.
    • Droits de mutation.
  5. (Génétique) Modification spontanée ou provoquée, le plus souvent héréditaire, du génome d’une cellule, d’un tissu ou d’un organisme.
    • Comme les mutations se produisent au hasard, la chance que deux mutations se retrouvent précisément dans la même région est comparable à celle d'obtenir un double six avec deux dés à cent faces. (Siddhartha Mukherjee, L'Empereur de toutes les maladies : Une biographie du cancer, traduit de l'américain : Eric Favereau, Champs/Flammarion, 2013 & 2016)
  6. (Génétique moléculaire) Résultat de cette modification.
  7. (linguistique) Changement qui, dans certaines langues comme les langues celtiques et le finnois, affecte certaines consonnes.
    • Mutation adoucissante, spirante, durcissante.

traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français