plante
étymologie
Du latin planta.

nom

SingulierPluriel
planteplantes

plante \plɑ̃t\ féminin

  1. (courant) Végétal.
    • Bolet (d’un mot grec qui veut dire boule). Ce nom a été appliqué à ces plantes parce que leur chapeau est souvent globuleux. (Ed. Grimard, La Plante : Botanique simplifiée, page 550, Hetzel, 1865)
    • Toutes ces plantes appartiennent à la classe des cultures dites industrielles, parce qu’elles fournissent des produits qui servent de matières premières à l’industrie. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 101)
    • Elle consistait à boire l’urine de ceux qui les premiers avaient consommé cette plante. L’ingrédient actif de l’amanite, la muscimole, est en effet le seul hallucinogène naturel qui, une fois excrété par l’organisme, en ressort inchangé. (Jean-René Chenard, ''Les Relaxations : Théories et pratiques de quelques solutions de rechange aux médications, page 26, Presses universitaires du Québec, 1987)
    • Ils changent d’activité au rythme des saisons, fabriquent des charpagnes ou cherchent dans les bois les plantes médicinales. (Jean-Pierre Husson, Les hommes et la forêt en Lorraine, 1991, page 197)
  2. (biologie) Nom général sous lequel on comprend tous les végétaux, organismes vivants du royaume Plantae, c’est-à-dire les eucaryotes qui possèdent du chloroplaste dans ses cellules.
    • Les traités de phytogéographie étudient en général l’action du milieu sur la répartition des plantes. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 5)
    • Vue de loin, la nature semble harmonieuse. Vue de près, on y observe que les plantes cherchent à s’étouffer les unes les autres et que les animaux utilisent la prédation et le parasitisme. (L’insoutenable légèreté du darwinisme, dans Le Québec sceptique, n° 60, pages 40-47, été 2006)
    • Les arbres, les fougères, et les fleurs sont des plantes.
  3. (botanique) (familier) Végétal non ligneux ; herbe.
    • Parmi les plantes oléagineuses, on cultive le colza et la navette, et, parmi les plantes textiles, le chanvre et le lin ; […]. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, page 101)
    • Les champs d’avoine sont, certaines années, envahis par des plantes nuisibles telles que les chardons, les sanves, moutardes sauvages, ravenelles ; […]. (Bulletin de la Société des lettres, sciences et arts du département de la Lozère, 1903, page 24)
    • Ainsi, lorsqu'un sol argileux, compacte, se trouve, par négligence, envahi par des plantes nuisibles, à racines vivaces et traçantes, et par conséquent très difficiles à détruire, telles que celles du pas-d’âne, du chiendent et d'autres, les cultures étouffantes deviennent insuffisantes pour la destruction de ces plantes, car elles n'agissent avec efficacité que sur les espèces annuelles. (M. A. du Breuil, « Des assolements et de leur application à la culture du département de la Seine-Inférieure », dans le ''Précis analytique des travaux de l'Académie des sciences, belles-lettres etarts de Rouen, pendant l'année 1842, Rouen : imprimé chez Nicétas Periaux, 1843, p. 153)
    • Plantes grasses.
    • Plantes sarmenteuses, grimpantes.
    • Plantes potagères.
    • Plantes vénéneuses.
  4. (Absolument) Plante médicinale.
    • La sanicle est une de ces plantes autrefois célèbres, comme vulnéraires ; […]. Elle est utile pour déterger les ulcères. (Chanoine Clavel de St.-Geniez, Traité pratique et expérimental de Botanique, tome 1, page 175, Louis Vivès à Paris, 1855)
    • La connaissance des plantes est nécessaire à un médecin.
  5. (Agriculture) Jeune vigne ; vigne nouvelle.
    • Du vin d’une nouvelle plante.
  6. (anatomie) Partie inférieure du pied sur laquelle le corps prend appui lorsqu’un individu est debout.
    • Les talons battaient de fièvre, la plante s’était couverte d’ampoules, dont la peau arrachée se collait à ses bas. (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Soutenu de chaque côté, je sentais la plante de mes pieds enflée au point de me donner l’impression que chacun de mes pas s’enfonçait dans un nuage. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Ses petits-enfants soufflottaient sur le divan ; elle grattait doucement la plante de leurs pieds roses pour améliorer les ris de leurs rêves enfantins. (Vasiliĭ Aksenov, Recherche d'un genre: première version, traduit du russe (URSS) par Lily Denis, éd. Gallimard, 1979, page 116)

traductions
traductions
forme fléchie

plante \plɑ̃t\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de planter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de planter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de planter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de planter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de planter.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français