portion
étymologie
Du latin portio.

nom

SingulierPluriel
portionportions

portion \pɔʁ.sjɔ̃\ féminin

  1. Partie d’un tout divisé, ou considéré comme tel.
    • Elle s’approcha sans bruit de Charles IX, qui donnait à ses chiens des fragments de gâteaux coupés en portions pareilles. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VI)
    • Dans sa boite en carton de 12 portions, La Vache qui rit a toujours ce goût délicieux des quatre-heures qui s’écrasent dans le fond du cartable, pile sur le carnet de notes. (Jacky Durand & Catherine Mallaval, Régression en douceurs, dans Libération (journal) du jeudi 9 juin 2011, p.20)
    • Un mur de pierres blanches jointées en losange protégeait cette portion de trottoir des regards et servait de crottoir aux clébards du quartier. (Xavier-Marie Bonnot, Les Âmes sans nom, éd. Belfond, 2010, chap. 11)
  2. (En particulier) (juri) Partie d’une succession attribuée à chaque héritier.
    • Les héritiers ont partagé tout le bien du défunt en quatre portions.
    • Pour sa part et portion ; portion disponible.
  3. Quantité de pain, de viande, etc., qu’on donne, dans le repas, à chacun en particulier; surtout en parlant des collèges, des communautés religieuses.
    • Les petites gens du quartier venaient dîner dans cette friterie d'une portion d’anguilles à une peseta, ou de percebes, et de calmars frits. (Joseph Peyré, Sang et Lumières, éd. Grasset, 2014, chap. 8)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français