viande
étymologie
Du latin vivenda devenu en latin tardif vivanda, forme adjective neutre du verbe viverevivre ») signifiant « ce qui sert à la vie ». Le mot s’applique originellement à toute sorte de nourriture et se spécialise progressivement pour ne plus désigner aujourd’hui que certaines nourritures carnées.

nom

SingulierPluriel
viandeviandes

viande \vjɑ̃d\ féminin

  1. (cuisine) (vieilli) Toute nourriture, carnée ou non.
    • C’est viande céleste manger à désjeuner des raisins avecq la fouace fraiche (Rabelais, Gargantua, chapitre 25)
    • En effet, au bout de quelques minutes, la porte s’ouvrit à double battant, et Capestang effaré vit entrer un officier en grande tenue, l’épée au poing, qui cria : « Les viandes de Sa Majesté ! » (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  2. (cuisine) Chair d’un animal utilisée pour la nourriture, y compris celle des coquillages, des crustacés, et des poissons ; par opposition aux nourritures végétales et aux œufs.
    • Cependant ils remarquent une broche bien garnie, souper réservé à quatre officiers. — « Mais il y a des viandes pour huit ; ne pouvez-vous prier ces messieurs de partager ce repas avec deux voyageurs mourant de fatigue et de faim ? » (Anonyme, Revue littéraire, 1830, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • D’un geste auguste, il jetait le chat aux pieds de mam’zelle Geneviève […] et aussitôt, se mettait à le dépecer, gardant la viande pour les mendiants, faisant sécher, au bout d’un bâton, la peau qu’elle vendait aux Auvergnats. (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • […] au premier symptôme, l’apparition d’un léger œdème prétibial, il fallait cesser toute absorption de viande de conserve et se nourrir exclusivement de légumes conservés ou secs et de viande fraîche. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (cuisine) (courant) Chair animale utilisée pour la nourriture, à l’exclusion du poisson et des fruits de mer.
    • Les viandes, poissons et œufs vous apportent des protéines rassasiantes, mais aussi du fer et des vitamines (à consommer 1 à 2 fois par jour). (Laurence Plumey, Comment maigrir heureux quand on n'aime ni le sport ni les légumes, Éditions Eyrolles, 2016, page 64)
  4. (familier) (Péjoratif) Partie charnue du corps humain.
    • Tout l’été, les touristes exposent leur viande sur les plages.
    • Pour eux, les femmes étaient des pièces de viande, dans lesquelles ils mordaient à pleines dents et qu’ils recrachaient aussi sec si la bidoche n’était pas à leur goût. (Antoine Bello, Ada, Gallimard, Collection Blanche, 2016, 191)
synonymes
traductions
forme fléchie

viande \vjɑ̃d\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe viander.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe viander.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe viander.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe viander.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe viander.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français