pressoir
étymologie

(1190) Du mot latin pressorium, de premere (« presser »).


nom

SingulierPluriel
pressoirpressoirs

pressoir \pʁe.swaʁ\ masculin

  1. Machine servant à presser du raisin, des pommes, etc., pour faire du vin, du cidre, etc.
    • Le pressoir a la forme d' une cuve carrée, au-dessus s'étend une poutrelle reposant par chaque extrémité sur une haute fourche ; de cette poutrelle pendent, soit des plaques de bois entre lesquelles on écrase le raisin, soit de longs boyaux d' étoffe dans lesquels on presse la grappe pour en extraire le jus. (Maxime Du Camp, Le Nil : Égypte et Nubie)
    • L’arbre d’un pressoir — La vis d’un pressoir.
    • Fouler le raisin, la vendange dans un pressoir. — Pressoir banal.
  2. Lieu où cette machine est établie.
    • Aller dans le pressoir, au pressoir.
    • C’est là que nous trouvâmes M. Dominique, au milieu de ce laboratoire singulier plein de charpentes, de madriers, de cabestans, de roues en mouvement, qu’on appelle un pressoir. (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 20)

traductions
Pressoir
nom propre

Pressoir

  1. (Géographie) Village et ancienne commune française, située dans le département de la Somme intégrée dans la commune de Ablaincourt-Pressoir.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français