relèvement
étymologie
voir relever, -ment

nom

SingulierPluriel
relèvementrelèvements

relèvement \ʁə.lɛv.mɑ̃\ masculin

  1. Action par laquelle on relève une chose tombée, on exhausse un terrain, on remet une chose dans la position où elle doit être.
    • Le relèvement d’un mur. Le relèvement d’un navire échoué.
  2. (Figuré) Rétablissement d'une personne qui se revient de l’état d’où elle était tombée.
    • Le relèvement d’une honnête famille ruinée. Le relèvement d’un peuple.
  3. Relevé, énumération exacte.
    • On a travaillé au relèvement de toute la dépense.
  4. (topographie) (Hydrographie) (navigation) Action de relever un objet, d’en déterminer la position, au moyen du compas ou autrement ; ou le résultat de cette opération.
    • Le lendemain, 6 juillet, peu de temps avant midi, Jasper Hobson et Thomas Black avaient pris leurs dispositions pour obtenir un relèvement rigoureusement exact du cap Bathurst, c’est-à-dire sa position en longitude et en latitude. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Dans ce chenal étroit je pouvais à peine faire route trente secondes entre deux virements de bord et encore je devais utiliser cette demi-minute pour prendre les relèvements au compas et m’assurer de ma position. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Jusque-là, nous avions navigué avec une grande sûreté : le poste de Fernando de Noronha et le bâtiment Cigogne firent de relèvements avec beaucoup de précision. (Jean Mermoz, Mes vols, Flammarion, 1937, p. 69)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français