repenser
étymologie
 Composé de re- et de penser.

verbe

repenser \ʁə.pɑ̃.se\ intransitif conjugaison

  1. Penser de nouveau, réfléchir plus profondément sur une chose.
    • Elle repense à ce comédien qui, pendant qu’elle ajustait son costume, lui contait avec force détails l’accouplement zoophilique auquel il avait assisté sous un chapiteau en compagnie d’une trentaine d’autres gringos. (Serge Brussolo, Cheval rouge, Le Masque, 2017, chapitre 28)
    • Ce que vous me dites mérite que j’y repense.
    • Il retournèrent ensemble dans la salle à manger, et ce fut seulement quelques semaines plus tard que Franck y repensa. (Patricia Wentworth, La trace dans l’ombre, traduction de Corine Derblum, chapitre 4)
  2. (transitif) Reviser profondément, en modifiant les fondements, en parlant des œuvres de l’esprit.
    • La pensée bourgeoise dit toujours au Peuple : « Croyez-moi sur parole ; ce que je vous annonce est vrai. Tous les penseurs que je nourris ont travaillé pour vous. Vous n’êtes pas en état de repenser toutes leurs difficultés, de repasser par leurs chemins […] » (Paul Nizan, Les Chiens de garde, 1932)
    • La doctrine d’Héraclite a été repensée par plusieurs philosophes modernes.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français