trompeter
étymologie
(1339) De trompette.

verbe

trompeter \tʁɔ̃.pe.te\ transitif conjugaison

  1. (vieilli) Publier à son de trompe, jouer de la trompette.
  2. (Figuré) (familier) Divulguer une chose qu’on devait tenir cachée.
    • Le valet de chambre, […] trompetta l’arrivée au Havre du grand poète à qui les médecins ordonnaient quelques bains de mer pour réparer ses forces épuisées dans les doubles travaux de la politique et de la littérature. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  3. (Figuré) Annoncer ; vanter.
    • Pour tenter de convaincre l’exécutif européen, ils ont multiplié ces derniers mois les preuves de leurs efforts, trompetant, par exemple, les progrès de leur intelligence artificielle. (Sur Internet, Bruxelles exige la suppression des contenus terroristes dans l’heure)

      trompeter intransitif

  4. Pousser le cri particulier à son espèce, en parlant de l’aigle, de la grue, ou du cygne.
    • Le corbeau croasse, l’aigle trompette.
  5. Pousser un cri, en parlant de l’éléphant.
    • Ensuite, un éléphant trompetta, et tous reprirent en chœur, pendant cinq ou six terribles secondes. (Rudyard Kipling, La Danse des éléphants, in La Revue de Paris, volumes 5 à 6, 1898)
synonymes
divulguer à tout le monde



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français