brun
étymologie
Du bas latin brunus (VIe siècle, Isidore de Séville), emprunté au germanique brūn (« brun, brillant »), apparenté à l’allemand braun et à l’anglais brown.
Le sens politique vient de la couleur des chemises des premières organisations nazies (Chemises brunes en français).

adjectif


brun \bʁœ̃\

  1. (Généralement) De la couleur du marron clair tirant sur le noir. #5B3C11
    • La plupart des maisons avaient un rez-de-chaussée en pierre, des étages faits de tournisses sombres et d’un hourdage de torchis brun. (Claire-Lise Marguier, Le Sceau de la reine, Rouergue, 2014, page 179.)
    1. (Par extension) Une des couleurs de cheveux.
      • On distingue sept teintes naturelles de cheveux, réparties, en France, selon les proportions suivantes : 50 % de cheveux châtains, 20 % de cheveux gris, 10 % de cheveux blonds et noirs, 5 % de cheveux roux et 2,5 % de cheveux bruns et blancs. (Pierre Bouhanna, Soigner et entretenir ses cheveux : Les Nouveaux Traitements du cheveu, Alpen Editions s.a.m., 2006, page 14.)
      • Les enfants sont là, deux beaux garçons bruns à l’air solide que j’ai déjà rencontrés, et je me découvre surtout une adorable petite-fille, qui éveille en moi un sentiment nouveau : […]. (Marcelle Sortia, Le temps revient, éditions Dricot, 1987, page 187.)
    2. (politique) Fachiste ; nazi.
      • Je suis entré ce soir au café « Sturm ». Les Berlinois de la Société ne fréquentent jamais ce dancing vulgaire où la jeunesse brune et les « sous-offs » de la garnison fraternisent. (Xavier de Hauteclocque, La tragédie brune, Nouvelle Revue Critique, 1934, page 77.)
  2. (Héraldique) voir de brun.
synonymes
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
brunbruns

brun \bʁœ̃\ masculin

  1. Couleur brune.
    • On remarquera par ailleurs que l’iris de cet œil est hétérochrome. Il est pigmenté en brun, mais aussi en bleu. (Michel Roca, Manuel d’auto-évaluation : ophtalmologie des petits animaux, Wolters Kluwer France, 2002, p. 28)
  2. Homme aux cheveux bruns.
    • Jean Tulard qualifie Jean Chevrier de “beau brun ténébreux”. En même temps il reconnaît qu’il a été cantonné dans des fonctions de “séducteur bon chic bon genre”. (Henri Agel, Le Beau Ténébreux à l’écran, L’Harmattan, 1998, p. 127)
  3. (peinture) Ombres peintes sur un tableau.
    • Principe général - tiré de la nature en différents effets des clairs et des bruns relativement aux différents éloignements d’où ils sont vus. (Théodore Olivier, Applications de la géométrie descriptive aux ombres, à Paris chez Carilian-Gœury, 1847, page 24)

traductions
Brun
nom de famille

Brun \bʁœ̃\

  1. Nom de famille.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français