côtelette
étymologie
De côte avec les diminutifs -elle et -ette.

nom


côtelette \kot.lɛt\ ou \kɔt.lɛt\ féminin

  1. (cuis) Côte détachée d’un animal et à laquelle on a laissé tenir une certaine quantité de viande.
    • J'y ai dîné, et même assez mesquinement, car nous étions quatre inattendus, et la côtelette de veau jouait un principal rôle dans ce festin, comme sur nos tables d'hôte depuis quelques jours. (Saintine, Les métamorphoses de la femme, Paris : Charlieu, 1857, page 202)
    • Vous avez tort de ne pas goûter à mes côtelettes, dit celui-ci. J’ai un excellent cuisinier. (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
  2. (Au pluriel) (rare) Sortes de favoris que les hommes se laissent pousser et qui s’élargissent au bas des joues.
    • Est-ce que, vraiment, j’ai pu aimer ce bellâtre, avec sa face blanche et malsaine, ses côtelettes noires d’ordonnance, sa raie au milieu du front ? Octave Mirbeau, Journal d'une femme de chambre, Chap. XV (1900)
    • Il y avait encore assez de jour pour qu’il pût suivre sur le visage blême, encadré de côtelettes cotonneuses, les progrès d’une terreur sans nom. (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 117)
synonymes

(Sens 1)


traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français