carafon
étymologie
 Composé de carafe et de -on.

nom

SingulierPluriel
carafoncarafons

carafon \ka.ʁa.fɔ̃\ masculin

  1. Petite carafe qui contient du vin ou des liqueurs.
    • une bonne mesure d’eau-de-vie dans un carafon (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 2, page 1007)
    • Deux tasses de café, s’il vous plaît, pour m’sieur et pour moi, et un carafon d’eau-de-vie, mais de la bonne, de la meilleure. (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
    • Je marchandais une bête. Bon. On me disait : « Entre donc, on verra ça à table. » J’entrais. Sur la table il y avait le carafon. Et quand je revenais à la maison, ma femme disait : « Tu as encore bu ; tu n’as pas honte ? » (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 168)
  2. (En particulier) Très petite carafe de restaurateur, contenant à peu près le quart d’une bouteille.
  3. (Par extension) Quantité de vin qu’elle peut contenir.
  4. (argot) Personnalité, caractère.
    • Eh, bien, tu as le même carafon que ton père !
  5. (argot) Tête.
    • Ce financier (AOC Listrac), se prend sur le carafon un charitable « même si la technique permet d’améliorer les choses, il ne possède pas un grand terroir ». (Hervé Liffran, Pas de Cartier dans les vignobles !, Le Canard Enchaîné, 23 août 2017, page 5)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français