chartre
étymologie
(Nom 1) Du latin carcĕrem, accusatif de carcer (« prison »).
(Nom 3) Du latin charta qui a aussi donné carte, charte.

nom

SingulierPluriel
chartrechartres

chartre \ʃaʁtʁ\ féminin

  1. (Désuet) (prison) Prison. — Note d’usage : Ne subsiste plus que dans l'expression tenir quelqu’un en chartre privée.
    • Les dames aiment la plupart du temps un homme de valeur en sorte qu’elles veulent l’avoir toutes seules. Elles le mettraient volontiers en chartre privée, si leur vanité ne les en dissuadait: celle-ci veut qu’à d’autres aussi il paraisse un homme de valeur (Nietzsche, Humain trop humain, § 401)
  2. (Par extension) Lieu propre à mettre quelque chose en sûreté.
    • De son étui la couronne est tirée:
      Dans une chartre un dragon la gardait.
      Il se trouva que, sur tous essayée,
      A pas un d’eux elle ne convenait:..
      (Jean de La Fontaine, Le Renard, le Singe et les Animaux)

nom

SingulierPluriel
chartrechartres

chartre \ʃaʁtʁ\ masculin

  1. (vieilli) Maladie de langueur des enfants.
    • Ce qui prédispose l’enfant au chartre, au Rakitis, et à la langueur, maladies qui font tant de tort aux Dents et qui sont moins bien fréquentes ou plus tardives, ainsi que la Rougeole ou la petite Vérole dans les Enfans dont la Mère bien constituée a joui d’une santé parfaite pendant sa grossesse,… (Robert Bunon (1702-1748), Essay sur les maladies des dents)

nom

SingulierPluriel
chartrechartres

chartre \ʃaʁtʁ\ masculin

  1. (histoire) (Désuet) Nom donné jadis aux titres de propriété, de droits seigneuriaux, etc.
    • Une chartre accordée au monastère d’Alaon (A. D. 845) par Charles-le-Chauve, donne cette généalogie. (Edward Gibbon, Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, tome 9, 1819, p. 345)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français