coefficient
étymologie
(1750) Du préfixe co-#fr|co-avec ») et de l’adjectif efficient, désuet en français.

nom


coefficient \kɔ.e.fi.sjɑ̃\ masculin

  1. (Mathématiques) (physique) Facteur connu d’une inconnue, dans une équation.
    • On a représenté (fig. 12) les valeurs des logarithmes des coefficients d’aimantation (LK) en fonction des logarithmes de la température absolue (LT). (Pierre Curie, Propriétés magnétiques des corps à diverses températures, Annales de chimie & de physique, 7e série, t. V, juillet 1895)
    • Pour caractériser la cubicité, c’est-à-dire la forme aussi compacte que possible des grains d’agrégats, l’AFNOR a défini un coefficient volumétrique qui peut s’appliquer soit à un grain, soit à l’ensemble des grains d’un agrégat. (J. Arrambide & M. Duriez, Agrégats, liants et bétons hydrauliques, aciers et métaux usuels, Éditions du Moniteur des travaux publics, 1958, page 54)
    • Le coefficient de sécurité au glissement du talus seul (sans sa fondation) est, dans ces conditions, proche de la valeur du rapport de la tangente de l’angle de talutage à celle de l’angle de frottement interne. (Jean-Maurice Duran, Paul Royet & Patrice Mériaux, Technique des petits barrages en Afrique sahélienne et équatoriale, Éditions Quae, 1999, p. 208)
    • Le glissant est généralement apporté par une addition d’érucamide dont le pourcentage dépend de la cadence de la machine. Les plus rapides demandent un coefficient de glissabilité de l'ordre de 0,15 à 0,18 et les autres acceptent un coefficient de 0,25 à 0,30. (Jean-Paul Pothet, Aide-Mémoire : Les Matériaux d'emballage, éd. Dunod, 2008, p. 279)
  2. (Éducation) Nombre qui fixe la valeur relative attribué à chacune des épreuves de certains examens.
    • Le français a un coefficient de 3 et les mathématiques de 4.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français