coiffeur
étymologie
Mot  composé de coiffer et de -eur, de l’ancien français coife, du latin cofia.

nom

SingulierPluriel
coiffeurcoiffeurs

coiffeur \kwa.fœʁ\ masculin (pour une femme exerçant le métier, on dit coiffeuse)

  1. Personne dont le métier est de couper et coiffer les cheveux, et éventuellement la barbe.
    • Toilette du bataillon. Le barbier passe pour particulièrement francophile. Tout le monde va se raser chez lui. Chacun emporte son savon, son blaireau, son rasoir, et lui n’a guère qu’à regarder, mais enfin on se rase chez un coiffeur. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Une très grande partie des ressources réunies par nos ménages du XXe siècle passe en oripeaux inutiles, en colifichets, en fioles, en brimborions, en honoraires de coiffeurs, en cosmétiques. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • J’ai encore aujourd’hui du mal à considérer que les fleuristes et les coiffeurs ne sont pas des parasites, qui vivant de l’exploitation d’une nature qui appartient à tous, qui accomplissant avec force simagrées et produits odorants une tâche que j’effectue seule dans ma salle de bains avec une paire de ciseaux bien coupants. (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 231)
  2. (Par métonymie) Salon de coiffure.
    • Du 10 au 19 juillet, création du plateau piétons devant le coiffeur Récré A Tif's. (site www.lemessager.fr, publié le 19 avril 2017)
    • 1 camionnette EDF bleue se stationne devant le coiffeur du début de la rue Colbert. (site clg-anatole-france-tours.tice.ac-orleans-tours.fr/eva/spip.php?article473, 10 juillet 2013)
  3. (familier) (sport) Joueur qui est habituellement remplaçant.
    • Les coiffeurs avaient des tripes (site www.tahiti-infos.com)
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français