désirer
étymologie
(fin XIe siècle) Du latin desidero, dérivé de sidus, sideris (« constellation, étoile ») : dans la langue des augures ou des marins, constater l’absence d’un astre signifiait déception, regret, au contraire de considerare, constater sa présence et par extension « considérer, examiner attentivement » voir desiderata, sidéral, sidérer.

verbe

désirer \de.zi.ʁe\ transitif conjugaison

  1. vouloir#fr|Vouloir posséder un bien ou un avantage qu’on n’a pas.
    • Il y a de certains biens que l’on désire avec emportement et dont l’idée seule nous enlève et nous transporte. (La Bruyère)
    • Il désirait cette promotion plus que tout au monde.
  2. souhaiter#fr|Souhaiter.
    • Ma femme aurait désiré être riche, et voilà que j’étais pauvre, avec mes petits appointements de deux mille francs. (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Je désire ta présence à cet événement.
    • En effet, Dieu ne dit pas « je veux », j'exige, qui est le langage des puissants de la terre, mais « je voudrais », je désire, qui est le langage de l'amour. (Michel Quoist, Construire l'homme'', Éditions de l'atelier, Paris, 1997, p. 90)
    • (Commerce, hôtellerie) Que désire Madame ? Monsieur désire ? Vous désirez ?
  3. Éprouver un désir charnel pour un homme ou une femme, avoir envie de faire l’amour avec cette personne.
    • Je ne sais pas si Jean-Louis Darc séduisit ma mère ou si ce fut elle qui s’en éprit la première, mais je crois que Céline Thiébault désira ce grand gaillard, cette vigueur animale. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 21)
synonymes
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français