entablement
étymologie
Composé de entabler et -ment.

nom

SingulierPluriel
entablemententablements

entablement \ɑ̃.ta.blə.mɑ̃\ masculin

  1. (architecture) Dernier rang de pierres qui est au haut d’un bâtiment, et sur lequel pose la charpente de la toiture.
    • En traversant le bourg de Garchy, on s'arrête pour jeter un coup-d’œil sur l’abside à pans coupés de son église, et pour considérer l’entablement garni de têtes de clous et soutenu par des modillons ornés de feuilles de fantaisie et de figures bizarres d'animaux. (Abbé Bourrassé, Esquisse archéologique des principales églises du diocèse de Nevers, Nevers : chez I.-M. Fay, 1844, p.97)
    • Un entablement à balustres cache un toit à l’indienne d’où sortent des cheminées en pierres de taille masquées par des trophées d’armes. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Enfin, tout en haut, l’entablement s’épanouissait comme la floraison ardente de la façade entière. (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
  2. (architecture) Couronnement de baie.
    • […] c’était sur une bourse assez modeste qu’il eût fallu payer bien des ornements inutiles que les gens du métier jugent indispensables. Ainsi, donc, point d’entablements au-dessus des fenêtres, ni de balcons, ni de balustrades en fer forgé, ni de chaînons de pierres différentes aux angles de la maison. (Julien Green, Le voyageur sur la terre, 1927, Le Livre de Poche, page 113)
  3. Partie de certains édifices qui surmonte ordinairement des colonnes ou des pilastres, et qui comprend l’architrave, la frise et la corniche.
    • L’entablement d’un portique.
  4. Assemblage de tablettes en bois formant des rayonnages.
    • Le professeur note la présence d’une voiture capitonnée pour infirme dans le grenier, d’un lavabo de cuivre ancien sur le palier, d'un entablement de chêne avec plus d'un millier cle cases étiquetées pour loger la futaille et les bouteilles dans la cave, sans parler des bibliothèques, de la presse, etc. (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 118.)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français