exécrer
étymologie
Du latin exsecrari dérivé de ex et sacer (« sacré ») voir consacrer, consécration pour l’alternance vocalique /a/ > /e/.

verbe

exécrer \ɛɡ.ze.kʁe\ transitif conjugaison

  1. Avoir en exécration, avoir en horreur, abominer.
    • Mais as-tu bientôt fini ? Qu’est-ce que tu as aujourd’hui ? Tu as donc décidé qu’il fallait que je te déteste, que je t’exècre ? (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 224)
    • Nous voici devisant avec des Montalbanais de toutes sortes, gens fins et subtils, très avertis du fléau dont nous recherchons les causes, le dénonçant, le déplorant même, le vitupérant, le décrivant, l'analysant, l'exécrant, l'accablant d'imprécations, mais s'en tenant là. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • A un point tel que, ne supportant plus l'omniprésence de ce nom qu'ils exècrent sur les papiers officiels, ils se disent incapables de prendre le volant, de voter, de signer leurs chèques... (Nina Gheddar, Un prénom comme on veut ?, Vosges Matin, 15 mai 2016)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français