générale
étymologie
(XVIIe siècle)  Composé de général et de -e.

nom

SingulierPluriel
généralegénérales

générale \ʒe.ne.ʁal\ féminin (pour un homme on dit : général)

  1. (Désuet) Épouse d’un général.
    • Il y a quelque temps qu’il alla voir madame la générale de Donop , veuve du premier ministre de Hesse, dont le château est à deux lieues de chez moi. ( Voltaire, Œuvres complètes de Voltaire : Correspondance générale. 1823-25. 14 v ↗)
    • Toute jeune encore, la générale avait réussi à trouver des protectrices très haut placées, grâce à son titre de princesse et à sa qualité de dernière représentante de sa maison ; grâce peut-être aussi à ses mérites personnels. (Fiodor Dostoïevski, L’Idiot ↗)
  2. (militaire) (rare) Femme ayant le grade de général.
    • Elles peuvent eſtre Generalles d’Armée. ({nom w pc, [https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k82363t/f169De l’égalité des deux sexes], J. Du Puis, Paris, 1676) }{#if:{#if:| (OCLC {oclc} ↗)}}, page 153}}
    • La première femme à accéder au grade de générale en France a été nommée en 1981. (Une femme nommée officier général 4 étoiles, dans {w, 25 juin 2014 )
    • La générale Isabelle Guion de Meritens, commandant la gendarmerie maritime française, est venue à Toulon faire reconnaître Joël Molera, dans le cadre d’une cérémonie officielle. (Un ancien cadre du GIGN à la tête de la gendarmerie maritime de Méditerranée, dans {w, 10 septembre 2014 )
  3. (militaire) Batterie de tambour par laquelle on donne l’alarme aux troupes, soit lorsque l’ennemi approche, soit à l’occasion d’un incendie ou d’une révolte.
  4. (Théâtre) Substantivement, par ellipse, pour la répétition générale.
    • Les répétitions commencèrent à la satisfaction générale, l’auteur tremblant d’impatience avait déjà retenu sa place dans le train de Berlin pour assister à la générale, lorsqu’une maladie soudaine, puis la mort de Matkowsky, mirent une fin brutale à ce beau rêve. ( Robert Dumont, Le Theatre de Stefan Zweig ↗)
    • Naguère événement mondain, la générale a désormais perdu de son aura mythique. (Michel Pruner, La fabrique du théâtre ↗)
  5. (sport) Substantivement, par ellipse, pour une bagarre générale.
    • Une générale à l’ancienne réchauffait l’atmosphère tendue où même le public participait en envahissant le terrain. (www.ladepeche.fr ↗)
    • De quoi faire dégoupiller tout le monde! Et laisser la rencontre se terminer sur une générale d’un autre temps le long de la main courante. On ne vous fait donc pas un dessin pour vous expliquer que tout le monde y est allé de son petit coup, joueurs comme spectateurs... Du grand art ! ([http://www.centrepresseaveyron.fr/2014/12/15/decazeville-est-tombe-dans-le-traquenard,945835.php www.centrepresseaveyron.fr])
  6. Substantivement, par ellipse, pour une tournée générale.
    • J’espère que tu mets une générale et que tu vas pas te contenter de boire ton ptit coup seul dans ton coin (www.jeuxvideo.com ↗)
    • Allé tavernier, r’mets une générale ou je tues le chien nom de dieu ! (forum.accrobikeasso.com ↗)

traductions
  • anglais : general
  • italien : generalessa

forme fléchie

SingulierPluriel
Masculingénéralgénéraux
Féminingénéralegénérales

générale \ʒe.ne.ʁal\

  1. Féminin singulier de général.
    • Les troubles tout récents de Russie ont contribué à populariser l’idée de grève générale dans les milieux des professionnels de la politique. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, page 215)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français