gargouillement
étymologie
Vient de l'arabe غرغرة.

nom

SingulierPluriel
gargouillementgargouillements

gargouillement \ɡaʁ.ɡuj.mɑ̃\ masculin

  1. (familier) Bruit analogue à celui que fait l’eau dans une gargouille et qui est produit par le déplacement de liquides dans l’estomac et les intestins.
    • Le maître de chapelle eut à peine interrogé de l'archet la viole bourdonnante, qu'elle lui répondit par un gargouillement burlesque de lazzis et de roulades, comme si elle eût eu au ventre une indigestion de comédie italienne. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Hommes et femmes s'étreignaient : les hommes entre eux, les femmes entre elles, à de rares exceptions, et l'accordéon couvrait l'épaisse rumeur de son gargouillement. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • […] mais, comme nos estomacs criaient famine à force de gargouillements de plus en plus impératifs, il accepta l'idée d'une halte quand on eut repéré un petit restaurant pourlingue en bord de route. (Erin Lange, Ma dernière chance s’appelle Billy D., traduit de l'anglais (États-Unis) par Valérie Dayre, L’École des Loisirs, 2018, chap. 34)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français