libéralité
étymologie
Du latin liberalitas, lui-même issu de liberalis.

nom

SingulierPluriel
libéralitélibéralités

libéralité \li.be.ʁa.li.te\ féminin

  1. Disposition à se montrer généreux, libéral.
    • La piété, les vertus, la libéralité et les mérites de l’étranger furent bientôt connus de toute la ville de Berlin, […]. (E. T. A. Hoffmann, Le Diable à Berlin, 1820, traduit par Henry Egmont)
    • L'heure n'est plus où l’honoraire de l’avocat était une simple libéralité faite à un membre de la noblesse qui pouvait d'ailleurs s'en passer, ce qui allait de pair avec l’irrépétibilité devenue désuète. (Revue internationale de droit africain EDJA, n° 44-47, Éditions Juridiques Africaines SA, 2000, p. 59)
  2. (juri) Don fait entre vifs ou par une disposition testamentaire.
    • La libéralité est l’acte par lequel une personne dispose à titre gratuit de tout ou partie de ses biens ou de ses droits au profit d’une autre personne.
      Il ne peut être fait de libéralité que par donation entre vifs ou par testament.
      (Article 893, Code civil, France, version en vigueur au 1er janvier 2007)
  3. Attitude de respect envers tout être humain.
    • Comparé à la libéralité et au confort de la vie ordinaire de l’époque, l’ordre de l’Empire romain, sous les Antonins, apparaît local et limité. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 407 de l’éd. de 1921)
antonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français