méconnaitre
étymologie
De connaitre avec le préfixe mé- (« mal »).

verbe

méconnaitre \me.kɔ.nɛtʁ\ transitif (orthographe rectifiée de 1990) (pronominal : se méconnaitre)

  1. Ignorer, ne pas reconnaitre.
    • Le médecin a méconnu la nature de cette maladie.
    • Pas difficile ! quel excellent percepteur ! en vérité, ç’aurait été un auteur, un de ces auteurs qui ne se méconnaissent pas, qu’il n’aurait pas été plus humble. (Charles Dickens, Vie et aventures de Nicolas Nickleby, 1885)
  2. (Par extension) Désavouer quelqu’un en affectant de ne pas le connaitre.
    • Nos pères méconnurent tes voies, ô mon Dieu ! et tu les as livrés aux méchants. (Walter Scott, Ivanhoé, ch. XXXIX, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. (Figuré) Ne pas rendre justice à une personne ; ne pas apprécier une qualité, une chose comme elle le mérite.
    • Cet homme de génie a été méconnu de ses contemporains. On a méconnu ses talents, ses vertus, ses services, ses bienfaits.
  4. (pronominal) Se tromper sur soi-même.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français