maîtriser
étymologie
(fin XIVe siècle) Dérivé de « maîtrise », lui-même dérivé de « maître ».

verbe

maîtriser \me.tʁi.ze\ ou \mɛ.tʁi.ze\ transitif conjugaison, (orthographe traditionnelle) (pronominal : se maîtriser)

  1. Avoir ou prendre la maîtrise de quelqu’un, de quelque chose, le gouverner en maître, avec une autorité absolue.
    • Il ne faut pas se laisser maîtriser.
    • L’Angleterre alors maîtrisait les mers.
    • Les colons eurent tôt fait de maîtriser les populations indigènes.
  2. Se rendre maître d’une personne ou d’une chose, d’un événement, en contrôler le comportement ou le déroulement.
    • Les hommes cherchent souvent à maîtriser la nature.
    • Les pompiers ont finalement réussi à maîtriser l’incendie.
    • On doit, en toute circonstance, maîtriser son chien.
  3. (Figuré) Ne pas laisser transparaître ses sentiments ou ses émotions, réfréner ses réactions.
    • Maîtriser ses passions.
    • Elle avait appris à maîtriser ses émotions et ne laissait rien paraître de son trouble.
  4. Connaître parfaitement.
    • Elle maîtrise parfaitement la langue du pays.
    • On ne maîtrise pas encore entièrement les techniques de greffe d’organes.
  5. (pronominal) (Sens passif) Être maîtrisé.
    • La nécessité ne peut se maîtriser.
    • L'espagnol ne se maîtrise pas si facilement qu’on pourrait le penser.
  6. (Réfléchi) Se dompter soi-même. Dompter son esprit, son imagination, son caractère, son tempérament.
    • Pour bien maîtriser les autres, il faut se maîtriser soi-même.
    • En toute circonstance il faut savoir se maîtriser.
synonymes

Gouverner en maître


traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français