nocturne
étymologie
Du latin nocturnus (sens identiques).

adjectif

SingulierPluriel
nocturnenocturnes

nocturne \nɔk.tyʁn\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a lieu ou qui arrive durant la nuit.
    • Au milieu de l’insondable obscurité, dont s’enveloppe le Kara-Koum, j’éprouve l’impression que donne l’immensité nocturne de la mer autour d’un navire. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Croulant sous le poids de charges trop lourdes pour son effectif squelettique, Mont-Mesly regrette de ne pouvoir multiplier à l’infini ses surveillances nocturnes. (Robert Durand, Gendarmes et voyous en symbiose, Editions Edilivre, 2013, chap. 6)
  2. (zoologie) Qui vivent la nuit.
    • Animaux nocturnes.
    • Oiseau, reptile, insecte, poisson nocturne.
  3. (biologie) Dont les fleurs ne s’ouvrent que dans l’obscurité.
    • Plante nocturne.
synonymes antonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
nocturnenocturnes

nocturne \nɔk.tyʁn\ masculin

  1. Partie de l’office de la nuit, composée d’un certain nombre de psaumes et de leçons.
    • Le premier, le second, le troisième nocturne.
  2. Morceau de musique qui est d’un caractère tendre et plaintif.
    • Nocturne à deux voix.
    • Chanter, exécuter des nocturnes.
    • Les nocturnes de Chopin.
  3. (zoologie) Animal vivant la nuit.
    • Un nocturne hulula derrière nous, un cri strident, achevé en râle, le cri d’une bête lentement assassinée. (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 206.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français