os
étymologie
Du latin os.

nom


os \ɔs\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (squelette) (Indénombrable) Tissu dur et calcifié du squelette des animaux vertébrés, consistant en très grande partie en carbonate de calcium, phosphate de calcium et gélatine.
    • Comment donc, avec la crue de l’os en longueur par couches juxtaposées, l'éloignement des têtes de l’os peut-il se produire ? (Pierre Flourens, Théorie expérimentale de la formation des os, Paris, Baillière, 1847, page 27)
    • Au niveau du siège du dépôt tuberculeux, le périoste se détache de l’os, s’injecte, s’enflamme et fournit de l’exsudation plastique, qui peut s'organiser en substance osseuse. (Pierre-J. Haan, Abrégé de pathologie chirurgicale, 1863, page 77)
    • L’ouvrier se sert d'une lame courte et tranchante, engagée dans un manche d’os, avec laquelle il pratique, au bas de l’arbre, une entaille circulaire et assez profonde pour arriver jusqu'à l’aubier. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 174)
  2. (Dénombrable) Élément du squelette des animaux vertébrés, fait de ce tissu dur et calcifié.
    • Les os du métacarpe ont la structure des os longs en général, c'est-à-dire, que leur corps est compacte & que leurs extrémités sont celluleuses. Ils sont creusés par un canal médullaire prononcé. (Hippolyte Cloquet, Encyclopédie méthodique ou par ordre de matières : système anatomique, tome 1, Paris : chez la veuve Agasse, 1823, page 452)
    • Le chien s’était mis à rôder dans les environs, fouillant avidement les tas d’ordures, sans doute pour y déterrer un os ou quelque régal de ce genre. (Octave Mirbeau, « La Mort du chien » dans Lettres de ma chaumière, 1886)
    • Mais elle était si chancelante, ses os paraissaient si minces qu’on craignit d’abord d’aller à Braux, au pèlerinage de Saint Vincent pour la faire passer sous le châsse miraculeuse qui délie les petits pas et chasse les podagres. (Jean Rogissart, Mervale, Éditions Denoël, Paris, 1937, page 28)
    • Avec les restes de l’industrie aurignacienne, on rencontre les os de tous les animaux dont l’homme faisait alors sa nourriture, et dont il employait les dents et les os pour fabriquer les ustensiles nécessaires à sa vie. (Jacques de Morgan, L’Humanité préhistorique : esquisse de préhistoire générale, Paris : La Renaissance du Livre, 1924, page 60)
  3. (familier) Problème, difficulté, obstacle ou imprévu.
    • — Y’a pas d’hélices, hélas !
      — C’est là qu’est l’os ! (La Grande Vadrouille, 1966)
    • Quand il ne laboure pas, Sésame vit sa petite vie de cheval, dans un champ. En face d’un gîte rural. C’est là qu’est l’os, hélas ! Les voisins n’aiment pas Sésame. (Dans les vignes aussi, la guerre des voisins fait rage)

traductions
  • allemand : Knochen masculin (2), Gebein, Bein
  • anglais : bone (1,2)
  • espagnol : hueso masculin (1,2)
  • italien : osso masculin (1,2)
  • portugais : osso masculin (2)
  • russe : кость

OS
étymologie
(Nom commun 1) Sigle de ouvrier spécialisé.
(Nom commun 2) Sigle de operating system.
(Nom commun 3) Sigle de organisation#fr|organisation syndicale.

nom

OS \o.ɛs\ masculin invariable

  1. Ouvrier spécialisé.
    • Le monde rural environnant Rennes et Le Mans possédait les surplus d’hommes nécessaires au développement des usines Citroën et Renault. Venus d’un système familial nucléaire peu attaché à la tradition, ces hommes pouvaient être facilement déracinés et transformés en OS. (Emmanuel Todd, La Nouvelle France, 1988)
    • Pendant trois ans, la journaliste Olivia Mokiejewski est allée à la rencontre des 50 000 OS de la bidoche. (Louis Covert, Les forçats de la bidoche, Le Canard enchaîné, 17 mai 2017, page 6)

nom

OS \o.ɛs\ masculin invariable

  1. (info) (Anglicisme) Système d’exploitation.

nom

OS \o.ɛs\ féminin invariable

  1. organisation#fr|Organisation syndicale.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français