robuste
étymologie
Du latin robustus, de robur (« chêne »).

adjectif

SingulierPluriel
robusterobustes

robuste \ʁɔ.byst\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est fort, vigoureux, résistant.
    1. Se dit principalement des personnes.
      • Le complet de serge laissait voir maintes traces d’usure, et les entournures trop larges faisaient paraître l’homme plus robuste qu’il n’était en réalité. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 341 de l’éd. de 1921)
      • Il connaissait Zaheira: elle était toute jeune et robuste, belle. Instruite aussi, ce dont il n'avait cure. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    2. Se dit aussi des animaux et même des végétaux.
      • Ce cheval est peu robuste. - Une plante, un arbre robuste.
  2. Se dit d’un programme informatique capable de fonctionner dans des conditions non nominales (erreur de saisie …).
    • Le programme est robuste aux retours de ligne en trop.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.031
Dictionnaire Français