surgeon
étymologie
sorjon (« source ») ; sourjon (id.) ; (fin XIIIe siècle) sourgonrejeton d’un arbre ») ; sourjon (id.) ; graphie moderne de surgeon.
Dérivé en -on, de sourdre dont la conjugaison suivait surgir voir sourjant, du latin surgere.

nom

SingulierPluriel
surgeonsurgeons

surgeon \syʁ.ʒɔ̃\ masculin

  1. (agriculture) (jardinage) Rejeton qui sort du tronc, du pied d’un arbre.
    • Cet arbre n’a point poussé de rameaux, il en est seulement sorti quelques surgeons. — Couper les surgeons.
    • En vain les broussailles et les surgeons s'entrelaçaient de tous côtés pour arrêter les pas de Tord-Chêne. (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)
    • Ce qui lui apparaissait étrange, c’était la scène de la veille ; car il suffit à deux frères d’être unis par les racines comme deux surgeons d’une même souche, ils n’ont guère coutume de s’expliquer : c’est le plus muet des amours. (François Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933, p. 55)
  2. (Figuré) Ce qui renaît, ce qui repousse.
    • La bêtise féminine est déjà bien irritante, la bêtise cléricale l’est encore plus que la bêtise féminine, dont elle semble d’ailleurs parfois le mystérieux surgeon. (Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne, 1936, p. 69)
    • Ces nouveaux surgeons de la confrérie repoussaient la vieille séparation de la sainteté et du pouvoir, de la société islamique et de l'État, […]. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 99)
  3. (Figuré) (vieilli) Descendant.
    • Ce fut aussi l’époque où l’autre petit surgeon de vie poussa, pas tout à fait dans la maison celui-là, parce qu’il n'était vraiment pas de la race des immeubles de Paris, mais au pied de la maison. (Marcel Martinet, ''La maison à l’abri, 1919)
synonymes
  • rawaynon (Lorraine)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français