sort
étymologie
Du latin sŏrtem, accusatif de sors#la|sŏrstirage au sort », « consultation des dieux », « destin ») qui donne aussi sorte#fr|sorte.

nom

SingulierPluriel
sortsorts

sort \sɔʁ\ masculin

  1. La destinée considérée comme cause des divers événements de la vie.
    • Le sort en a ainsi ordonné. - Les caprices du sort. - Le sort aveugle. - Le sort jaloux.
    • Nous serons heureux en dépit du sort. - Braver, affronter, supporter les coups du sort. - Se plaindre du sort. - être poursuivi, accablé par le sort.
  2. Effet de la destinée ou de la rencontre fortuite des événements bons ou mauvais.
    • Vous verrez […] que nous serons côte à côte au festin. Quel singulier hasard, en vérité ! Depuis deux heures le sort nous marie… (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • Le temps était calme et le navire dériva vers l’Équateur, sans que l’équipage se souciât de son sort. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 419 de l’éd. de 1921)
  3. (En particulier) Condition ou état d’une personne sous le rapport de la richesse.
    • Ah ! si j’avais de quoi vous faire un sort, je serais tellement heureux que je n’ose ni ne veux y penser. Sans amis, […] m’unir à une douce, pieuse, charmante femme comme vous, Elfy […], ce serait trop de bonheur ! (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
    • Le dogme de la réincarnation […] a malheureusement l’effet pervers de contraindre les déshérités à la résignation, puisque leur lamentable sort présent dépend de mauvaises actions d’une vie antérieure. (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, n°66, p.5, été 2008)
  4. Condition des choses, ce qu'il leur advient.
    • Tel fut le sort de son livre. - Son discours assura le sort de cette proposition. - Ce système eut le sort de beaucoup d’autres.
  5. Manière de décider quelque chose par le hasard.
    • Le sort est tombé sur un tel. - Le sort en a décidé autrement. - Tirer au sort.
  6. (superstition) Ensemble de paroles, de regards, de caractères, de maléfices par lesquels, suivant une croyance superstitieuse, on peut produire des effets extraordinaires, et presque toujours malfaisants.
    • Ces pauvres gens disent qu’on a jeté un mauvais sort sur leurs troupeaux. - Il prétend qu’on lui a jeté un sort.

traductions
traductions
forme fléchie

sort \sɔʁ\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de sortir.
    • Et voici que le vice-président des États-Unis sort de la poche de son veston trois crayons à bille, de pacotille mais portant l’inscription VICE-PRÉSIDENT RICHARD NIXON. (André Turcat, Pilote d’essais, 2012)
    • L’enfant sort de ce premier œuf mal ou sur-symbiotisé. (Nicole Beaume, La boîte à outils de Jacques Lévine, in Le Coq-héron, n° 199, 2009, pages 91 à 98)

Sort
nom propre

Sort

  1. (Géographie) Commune d’Espagne, située dans la province de Lérida et la Communauté autonome de Catalogne.

traductions
  • espagnol : Sort



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français