taré
étymologie
voir tarer

adjectif

SingulierPluriel
Masculintaré
\ta.ʁe\
tarés
\ta.ʁe\
Féminintarée
\ta.ʁe\
tarées
\ta.ʁe\

taré \ta.ʁe\

  1. Qui a été comparé à une référence.
    • Des marchandises tarées.
    • Un cheval taré.
  2. (vieilli) Qui est corrompu, qui est perdu de réputation.
    • Un homme taré
    • Alors elle fit à Valentine une réponse foudroyante, lui conseilla de chercher désormais son refuge dans la protection de cette sœur tarée comme elle. (George Sand [Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant], Valentine (roman), 1832)
  3. (familier) Dangereux, sans vergogne, un peu fou.
    • Une peste de psychologue, que mes parents m'avaient emmené voir sur le conseil d'une prof complètement tarée, avait parlé de « nonchaloir oriental » pour expliquer ces accès de paresse. (Bernard Du Boucheron, Long-courrier, Éditions Gallimard., 2013)
  4. (Héraldique) Se dit d'un casque qui n’est pas représenté de face. Taré a donc un sens similaire à tourné dans ce contexte. On doit indiquer le type de rotation à appliquer lorsqu’on blasonne.
    • De gueules au heaume d’or taré de trois-quart, accompagné de trois étoiles d’argent, qui est de Saint-Germain-du-Teil (cf. illustration)

nom

taré \ta.ʁe\ masculin

  1. S’emploie substantivement au sens 2 et 3 de l’adjectif.
    • Il y a, repris le petit homme, les meurtris, les vaincus, les tarés, ceux que la malchance a fleurdelysés à jamais et qui se réfugient dans ce bagne moral […] (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 93)
forme fléchie

taré \ta.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier de tarer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français