trémie
étymologie
Du latin trimodium.

nom

SingulierPluriel
trémietrémies

trémie \tʁe.mi\ féminin

  1. Entonnoir, souvent en forme de pyramide renversée, destiné au stockage ou au passage de matières solides en vrac. Contrairement au silo, la trémie n’est pas un réservoir fermé.
    • La trémie est pleine.
    • Il n’y a plus de blé dans la trémie.
  2. Auge dont le fond est constitué par un treillis métallique et qui sert aux plâtriers à passer le plâtre.
  3. Mangeoire pour les faisans, les pigeons, etc.
  4. Mesure dont on se sert pour le sel.
  5. Rampe d’accès à un tunnel routier ou le tunnel lui-même (avec ses rampes).
    • À compter de la mi-janvier, l’entreprise Olival va entamer les travaux de création de la trémie d’accès au parking Choisy sud depuis l’avenue Jean Jaurès. (site www.choisyleroi.fr (4 janvier 2012))
    • Il y a eu collision sur la trémie du tunnel de l’avenue de Tervuren.
    • Pour rejoindre le centre, prenez la trémie d’Avroy.
    • La trémie Camille Saint-Saens est située à Rouen.
  6. (construction) Ouverture dans un plancher pour mettre un escalier.
  7. (construction) Espace rectangulaire compris dans un plancher, destiné à porter l’âtre d’une cheminée, hourdé en plâtre et plâtras, situé entre le mur, un chevêtre et deux solives d’enchevêtrure.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.002
Dictionnaire Français