Himalaya
étymologie
Du sanscrit हिमालय, de हिम (racine indo-européenne qui donne le latin hiems) et आलय.

nom propre

Himalaya \i.ma.la.ja\ masculin invariable

  1. (Géographie) Chaîne de montagnes s’étendant sur les territoires de l’Afghanistan, du Pakistan, de l’Inde, de la Chine, du Bhoutan, du Népal et de la Birmanie.
  2. (Par extension) Personne qui en impose par sa stature intellectuelle.
    • […] J'ai connu une fondatrice de monastère […] qui parlait comme un livre des douze degrés d'humilité et qui avait réuni un immense monastère dont elle était la législation vivante, et qu'elle édifiait par sa grandeur, son intelligence et ses conseils empruntés aux Pères grecs et latins qu'elle lisait à vue, et elle donnait l'impression vraiment d'être un Himalaya de la vie spirituelle. (Maurice Zundel, Silence, parole de vie, éd. Anne Sigier, 1990, p. 17)
  3. (Par extension) Ce qui est difficile à surmonter.
    • Une nénette enceinte, c'est pas l’Himalaya, et un contrôle fiscal, c'est pas un mardi noir à Wall Street. D'abord tu largues la nénette, je te file l'oseille en liquide pour les formalités. Ensuite, tu disparais du bureau, […]. (Marie-Thérèse Cuny, Une garce, Paris : Editions Fixot, 1987)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français