pâque
nom

pâque \pɑk\ féminin (pluriel à préciser)

  1. Variante orthographique de Pâque.
    • Jésus-Christ y fit la dernière pâque, et y institua le sacrement d’eucharistie. (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Dans cette pâque j’engage toute ma personne, au-delà d’elle-même, dans un mouvement d’adhésion sans condition. (José Fernandez de Retana Arostegui, Entrer dans la contemplation, 2003)

Pâque
étymologie
Du latin pascha.

nom

Pâque \pɑk\ féminin

  1. (Judaïsme) (Bible) Fête solennelle que les juifs célèbrent tous les ans, le quatorzième jour lunaire après l’équinoxe du printemps, en mémoire de leur sortie d’Égypte.
    • Veillée familiale de la Pâque avec la […] galette de pain azyme, et les herbes amères. (Julien Weill, Le judaïsme, p.143, éd. F. Alcan, 1931)
    • Célébrer la Pâque. Fêter la Pâque.
  2. (Par métonymie) Agneau pascal.
    • Manger la Pâque.
  3. (christianisme) Fête chrétienne célébrant la résurrection du Christ. Note: Cette forme est essentiellement utilisée pour désigner la fête dans les églises qui célèbrent la fête en fonction du calendrier juif. Le terme consacré est autrement Pâques.
    • Les gravats que paissaient, durant cette semaine de la Pâque grecque, d'innombrables agneaux pascals. (Maurice Barrès, Le Voyage de Sparte, p. 38, Juven, 1906).
    • « La Grande Pâque russe » est une ouverture de concert écrite par le compositeur russe Nikolaï Rimski-Korsakov.
synonymes

Fête solennelle célébrée par les juifs :


traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.031
Dictionnaire Français