athée
étymologie
Du latin atheos, issu du grec ancien ἄθεος. Composé du préfixe ἀ- privatif qui signifie sans, et du radical grec θεός signifiant dieu. Repris en latin chrétien : « qui ne croit pas en Dieu ».

nom

SingulierPluriel
athéeathées

athée \a.te\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui ne croit pas en l’existence d’une ou plusieurs divinités.
    • Aussi trouvons-nous des noms glorieux en astronomie inscrits dans le dictionnaire des athées. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • Il fallait se garder d'avoir affaire à lui, disaient-ils, parce qu'il était convaincu d'appartenir à la secte des illuminati. C'était un disciple de l’athée Weisshaupt, en politique un vrai jacobin, et de plus il traînait après lui un tas d’enfants naturels. (E.-D. Forgues, « La Jeunesse de Joseph Wolff », traduction anonyme, dans la Revue britannique, ou Choix d'articles traduits des meilleurs écrits périodiques de la Grande-Bretagne, tome 4, Paris, Rotterdam & Madrid, 1865, page 347)
    • Athée instinctif et puissant, il voulait tous les biens de chair et toutes les choses désirables que produit cette terre. (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 24)
    • Le véritable et authentique athée est celui qui croit fermement et dur comme fer que Dieu lui-même ne croit pas en Lui. (Pierre Dac)
    • D’autre part, à ceux qui se prétendent « athées », il est bon, de temps en temps, de rappeler l’hypothèse de Dieu. (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, page 55)
  2. Personne qui affirme sa non-croyance en quelque chose qui est énoncé sans preuve.
    • Cette femme solitaire, sans parents, sans amis, athée en amour, ne croyant à aucun sentiment. (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
synonymes antonymes
traductions
adjectif

SingulierPluriel
athéeathées

athée \a.te\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne croit pas en l’existence d’un ou plusieurs dieux.
    • Oui, l’agonisant est plutôt esprit que matière ; voilà pourquoi, à l’heure suprême, les hommes les plus athées sont revenus aux croyances éternelles et aux vérités de révélation. (Hubert Lauvergne, Les Forçats, J.-B. Baillière, 1841, édition Jérôme Millon, 1991, page 60)
    • Je suis un spécimen athée, paresseux, assisté, profiteur et pourri, qui aime se reproduire comme des lapins. Je fais partie du Tiers-Con. Ma devise : Se lever pour une canette. (Stanley Nagel, Tropique de Belgique, Société des Écrivains, 2013, page 7)
synonymes antonymes
traductions
Athée
étymologie

Le toponyme Athée, vient du latin Attegiae, issu du mot gaulois attegia, désignant les huttes ou cabanes de berger constituant le village. Référence nécessaire


nom propre

Athée

  1. (Géographie) Commune française du département de la Côte-d’Or.
  2. (Géographie) Commune française du département de la Mayenne.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français