atout
étymologie
 Composé de à et de tout.

nom

SingulierPluriel
atoutatouts

atout \a.tu\ masculin

  1. (cartes) Carte de la même couleur que celle qui retourne, ou qui, suivant une convention, l’emporte sur les autres.
    • Si, à la seconde levée, A avait joué son 7 de cœur au lieu de son roi d’atout, cette manière inattendue de jouer aurait dû mettre votre défiance en éveil, […].Les jeux de cartes », dans la Grande encyclopédie méthodique, universelle, illustrée des jeux et des divertissements de l'esprit et du corps, Librairie illustrée, 1888, page 545)
    • Cette fois, le gentilhomme n’avait pas tourné un roi, mais le sept de trèfle. J’avais deux cœurs et trois atouts : le roi et l’as de cœur, l’as, le dix, et le neuf de trèfle. (Gaston Leroux, L’Homme qui a vu le diable, 1908)
    • Un jeu de cartes sortit d’une poche et les cris montèrent. Trois petites filles sur six ne savaient-elles pas déjà tricher, mouiller le pouce comme au cabaret, asséner l’atout sur la table : « Et ratatout ! Et t’as biché le cul de la bouteille ; t’as pas marqué un point ! » (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, p. 20.)
  2. Avantage de quelqu'un ou de quelque chose ; élément de succès.
    • C’est la mort dans l’âme que je repris le chemin du retour, repassant la ligne de démarcation exactement comme à l’aller, mais sous une pluie battante…, ce qui était malgré tout un bon atout pour ne pas se faire prendre par les patrouilles schleuhes. (André Courvoisier, Le Réseau Heckler : De Lyon à Londres, France-Empire, Paris, 1984) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, page 164}}
  3. (argot) (vieilli) (rare) Coup grave.
    • Voilà mon dernier atout… Vous m’avez donné le coup de la mort. (Balzac)
  4. (argot) (vieilli) (rare) Courage.
    • Je ne me plains pas. Tu es un cadet qui a de l’atout. (Eugène Sue)

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français