augment
étymologie
Emprunté du latin augmentum, dérivé de augere, « accroître ».

nom

SingulierPluriel
augmentaugments

augment \oɡ.mɑ̃\ masculin

  1. (droit) (histoire) Portion des biens du mari que la loi permettait de donner à l’épouse survivante dans les pays de droit écrit.
    • Une complication existait dans ce régime dotal des pays de droit écrit : le mari faisait généralement à sa femme une donation en corrélation avec la dot qu’il recevait : […]. Pendant le mariage, le mari en jouissait comme des biens dotaux ; la femme n’y avait droit qu’en cas de survie. Cet augment devint obligatoire au XIIIe siècle, pour permettre à la femme de s’entretenir suivant sa qualité : cela rappelle un peu le douaire des pays du Nord. (Gabriel Lepointe, La Famille dans l’ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p. 188)
  2. (grammaire) Addition qui se fait au commencement d’un temps de verbe, dans certaines langues, notamment en grec ou en volapük.
    • En grec ancien l’imparfait se construit au moyen de l’augment « ἐ- » et des désinences voulues, comme dans ἐλάμϐανον (elámbanon, « je prenais »), imparfait de λαμϐάνω (lambánô, « prendre »).
    • M. Schleyer a proposé de marquer la continuité de l’action, exprimée par les adverbes toujours, continuellement, etc., au moyen d’un préfixe i (ἁεἰ), intercalé entre le verbe et l’augment : äipenob, eipenob, etc. ; cette forme étant étrangère à la plupart des langues modernes, il y a lieu de la rejeter. (Auguste Kerckhoffs, Cours complet de Volapük, contenant thèmes et versions, avec corrigés et un vocabulaire de 2 500 mots, Paris : librairie H. Le Soudier, 6e éd., 1886, page 35)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français