beige
étymologie
Origine obscure.
L'hypothèse la plus probable [1] est celle d'un emprunt à l'italien bambagia, « coton » en supposant l’aphérèse de l'initiale bam-, ce qui n'est pas invraisemblable : les adjectifs de couleur sont souvent monosyllabiques : blanc, noir, gris, vert, jaune, rouge, etc.
Comparez avec basin, réduction de bombasin et avec l'italien bigio, « gris beige », réduction de bombyceus.

adjectif

SingulierPluriel
beigebeiges

beige \bɛʒ\ masculin et féminin identiques

  1. Qualifie la laine écrue ou toute étoffe qui n’a reçu ni teinture, ni blanchiment.
    • […] une bonne robe de droguet ou de laine beige […] (Edmond de Goncourt, La Fille Élisa, 1877)
  2. (Par extension) D’une couleur entre le blanc cassé et le brun très clair.#F5F5DC
    • Il était en vêtements du matin, d’un beige très clair, déjà douché, rasé, coiffé, très frais de visage, très souple de membres. (Octave Mirbeau, Un gentilhomme, ch. III, Ernest Flammarion, Paris, 1920, p. 111)
synonymes
traductions
  • allemand : Beige
  • anglais : beige
  • espagnol : beige
  • italien : beige
  • portugais : bege
  • russe : бежевый цвет

nom

SingulierPluriel
beigebeiges

beige \bɛʒ\ masculin

  1. La couleur beige de la laine naturelle.
    • Le beige te va bien.

nom

SingulierPluriel
beigebeiges

beige \bɛʒ\ féminin

  1. (vieilli) Serge faite avec de la laine qui n’a reçu aucune teinture.
    • Costumes en drap et en beige.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.046
Dictionnaire Français