bris
étymologie
déverbal#fr|Déverbal de briser#fr|briser voir débris.

nom

bris \bʁi\ masculin invariable

  1. (justice) Rupture faite, le plus souvent avec violence, d’un scellé, d’une porte fermée, d’une clôture.
    • L’ancien boxeur Dave Hilton a de nouveau comparu, mercredi matin, au palais de justice de Montréal, pour bris de conditions. (« Dave Hilton a de nouveau comparu pour bris de condition », CyberPresse.ca, 29 juin 2011)
    • Bris de scellés ! ... la justice ne badine pas avec les farces de ce calibre-là... (Eugène Chavette, La Chambre du crime, 1875)
    • Le juge ordonna le bris des portes.
    • Bris de clôture.
  2. (Figuré)
    • Pour ce voyageur en ce moment sédentaire, ces quelques quinze lieues représentent, qu’il le veuille ou non, un bris à la routine dans laquelle il s’enferme de plus en plus. (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 165)
  3. (marine) Pièces d’un navire, d’une embarcation qui s’est défoncée, brisée en donnant contre les rochers ou sur les bancs.
    • Indiquer les bris de bâtiments aux navigateurs par des bouées.
  4. (Héraldique) Bande de fer fixant une porte sur ses gonds.
forme fléchie

SingulierPluriel
bribris

bris \bʁi\ masculin

  1. Pluriel de bri#fr|bri.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français