cloison
étymologie
Du latin populaire clausionem, accusatif de clausio « fermeture », dérivé de clausum, participe passé de claudere, « clore », « fermer ».

nom

SingulierPluriel
cloisoncloisons

cloison \klwa.zɔ̃\ féminin

  1. (Maçonnerie) Espèce de petit mur peu épais servant à la distribution d’un appartement ou d’un bâtiment quelconque.
    • Lorsque l'œil était fait à cette pénurie de lumière, il distinguait, placées tout autour, ces pudibondes cloisons en usage dans les restaurants anglais. Ainsi, chaque buveur était bien seul dans sa cellule, tout à son breuvage, tout à son ivresse. (Angelo de Sorr, Le vampire: roman fantaisiste, Paris : chez Adolphe Delahays, 1852, p. 216)
  2. Séparations intérieures d’un navire.
    • Cloison étanche.
  3. (botanique) Membranes qui divisent l’intérieur des fruits et qui forment des loges où sont renfermées les graines.
  4. (anatomie) Partie destinée à séparer deux cavités l’une de l’autre ou à diviser une cavité principale.
    • Déviation en S de la cloison qui du côté gauche arrive au contact du cornet inférieur et obstrue presque complètement la fosse nasale de ce côté. (Revue internationale de médecine et de chirurgie: revue analytique de bibliographie, 1909, vol.20, page 62)
    • La cloison des fosses nasales ou septum nasal.
synonymes
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français