entièrement
étymologie
Dérivé de entier, par son féminin entière, avec le suffixe -ment.

adverbe

entièrement \ɑ̃.tjɛʁ.mɑ̃\

  1. D'une manière entière.
    • Les pailles, dont les couches épaisses recouvraient entièrement le sol de la cour, se doraient peu à peu d'un jaune pâle sous la lueur grandissante du crépuscule. (Jules Case, La Fille à Blanchard, 1886)
    • Le sanctuaire, dont les piliers sont décorés des statues des Apôtres, était entièrement peint. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Le soin qu’elle devait avoir de son honneur cède entièrement au souvenir qu’elle a de son amour. (Académie, Sentiments sur le Cid)
    • Le sol schisteux et argileux de la partie septentrionale des Ardennes au-delà de Charleville est entièrement privé de calcaire, […]. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 41)
    • Depuis sa conquête par César et jusqu'à la fin du Ve siècle, la Gaule n'a été qu'une terre romaine, entièrement latinisée et son histoire se confond avec celle de Rome. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours - Avant-propos, 1937)
    • En outre, des bandes de mitrailleuses furent trouvées, entièrement ou partiellement garnies de balles explosibles. (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.014
Dictionnaire Français