entier
étymologie
(XIe siècle) Du latin integer, de tango#la|tangōtoucher »).

adjectif

SingulierPluriel
Masculinentierentiers
Fémininentièreentières

entier \ɑ̃.tje\

  1. Qui a toutes ses parties, ou que l’on considère dans toute son étendue.
    • Afin de couvrir les sépultures, ils se sont servi de tuiles, parfois entières, souvent fragmentaires. (H. Duday, ‎Fanette Laubenheimer & ‎Anne-Marie Tillier, Sallèles d’Aude: nouveau-nés et nourrissons gallo-romains, Presses Univ. Franche-Comté, 1995, page 97)
    • A chaque tempête, les dunes progressent vers l’intérieur des terres. […]. Des villages entiers sont engloutis : habitations, église, tout disparaît sous le sable. (Jean-Henri Fabre, La Plante ; leçons à mon fils sur la botanique, Paris, Delagrave, 1905, 8e éd., p.111)
    • Il paraît, nous a-t-on dit un jour, qu'il existe à Châteauneuf-le-Rouge un labyrinthe de buis si vaste que le jardinier a besoin de l'année entière pour le tailler : il commence à un bout, et, lorsqu'il arrive à la fin du tracé, recommence un nouveau circuit et une nouvelle année. (Michel Racine & Françoise Binet, Jardins de Provence, Édisud, 1987, p. 132)
    • Note: On y joint quelquefois le mot tout, pour s’exprimer avec plus de force.
    • Attendre une heure tout entière.
    • Lire un livre tout entier.
  2. (Mathématiques) Se dit des nombres composés d’une ou plusieurs unités.
    • Les nombres entiers incluent les nombres naturels.
  3. (botanique) se dit d’un élément de plante (pétale ou feuille) qui n’a aucune découpure sur ses bords.
    • Les feuilles de lilas sont entières.
    • Pétale entier.
  4. (Figuré) Qui n’a subi aucune altération.
    • Vivre dans un entier détachement des choses du monde.
    • Avoir une entière confiance en Dieu.
    • Une entière soumission.
    • Conserver sa raison tout entière.
    • Laisser une entière liberté à ses amis.
    • Conserver sa réputation entière, sa vertu entière.
    • La confiance entière qu’on avait en cette banque a causé la ruine de bien des gens.
    • La question reste entière : la question reste intacte, est toujours la même.
    • Les choses ne sont pas entières : l’état des choses a changé, les circonstances ne sont plus les mêmes.
    • Cette affaire, cette fonction, cette science prend l’homme tout entier : (Figuré) Il est nécessaire d’y employer tous ses soins, toute son attention et tout son temps.
    • On dit dans un sens analogue
    • Se donner, se livrer tout entier à un travail, à une étude, etc.
    • Mourir tout entier : ne laisser aucun souvenir, aucune renommée après sa mort.
  5. (Figuré) Qui ne supporte aucune atténuation dans ses opinions, dans ses convictions, qui ne se laisse point entamer par la discussion.
    • C’est un homme entier, bien entier, fort entier dans ses opinions.
    • C’est un esprit très entier.
  6. (Au masculin) Qui n’a pas été castré.
    • Cheval entier.
traductions traductions
nom

SingulierPluriel
entierentiers

entier \ɑ̃.tje\ masculin

  1. Substantif de l’adjectif.
    • En son entier, en leur entier : qui n’a rien de changé, d’altéré, qui est encore au même état qu’auparavant.
    • Ce passage est rapporté en son entier dans tel livre.
    • Ce temple est encore en son entier.
    • Remettre les choses en leur entier.
  2. (Mathématiques) Nombre entier.
    • Deux entiers et un cinquième.
    • Quatre quarts font un entier.
  3. (hippologie) Cheval qui n’a pas été châtré. Note: Le contraire de hongre.
synonymes traductions
  • anglais : entirety (1), integer (2, numéro: the integers), whole (2, quantité: whole numbers, four quarters make a whole)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.042
Dictionnaire Français