guérilla
étymologie
De l’espagnol guerrilla qui désignait initialement la résistance espagnole à la tentative d’annexion de l’Espagne par Napoléon Ier.

nom

SingulierPluriel
guérillaguérillas

guérilla \ɡe.ʁi.ja\ féminin

  1. (histoire) (militaire) (politique) Corps franc, bande de partisans.
    • Une guerre de guérilla.
  2. (Par extension) (militaire) Technique de combat de ces corps francs fait d’escarmouches et d’évitement d’engagements frontaux.
    • Autant qu'on pût le discerner à travers les nouvelles souvent contradictoires des deux camps, La tactique ennemie avec sa guérilla tenace, ses corps à corps sauvages neutralisaient momentanément la supériorité des chars d'assaut et des autos blindées. (Victor Margueritte, Avortement de la S.D.N., Flammarion, 1936)
    • La victoire armée du peuple cubain sur la dictature de Batista […] a démontré de façon tangible que, par la guérilla, un peuple peut se libérer d'un gouvernement qui l’opprime. (E. Che Guevara, Principes généraux de la guerre de guérilla, traduction de Fanticha Gonzalez-Batlle, dans Œuvres I : Textes militaires, Paris : Maspero, 1961, 1968, page 27)
  3. (Cinéma) Film disposant de très peu de moyens financiers.
    • S'il ne s’embarrassait de cet artifice mélodramatique, à travers la poussière vaudrait pour ce qu’il est : un film-guérilla tirant de son décor d’apocalypse, en plein cœur des combats, une forme particulièrement héroïque. (collectif, Cahiers du cinéma , numéros 641 à 646, 2009, éditions de l’Étoile, page 36)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français