oncle
étymologie
Du latin avunculus. Diminutif du latin avus.
uncle.

nom

SingulierPluriel
oncleoncles

oncle \ɔ̃kl\ masculin (pour une femme on dit : tante)

  1. (fami) Frère ou beau-frère de l'un des parents.
    • Rabalan était le dernier représentant d’une famille de sorciers qui, durant plus d’un siècle, régnèrent dans Trélotte. Son arrière-grand-père, son grand-père, son père, tous ses oncles et tous ses cousins avaient été sorciers, et l’on racontait d’eux des choses terribles et merveilleuses. (Octave Mirbeau, Rabalan)
    • Jamais aucun oncle n’astreignit aussi implacablement ses petits-neveux à écouter le tic-tac de sa grosse montre. (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, 1910, éd. 1921, p. 36)
    • Le neveu du cheikh Gaafar, qui, tout jeune homme avait lorgné avec une admiration jalouse l’épouse de son oncle, s’enhardit jusqu’à demander sa main. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
  2. (fami) Conjoint d'un membre de la fratrie des parents (d'une tante ou d'un oncle).
    • J'aimais bien aller chez mon oncle et ma tante.
  3. En Russie, nom donné par les enfants aux hommes adultes.
    • ''– Je suis retournée dans ma chambre, j’ai sorti du tiroir de ma table un épais cahier recouvert d’une toile cirée noire, je l’ai rapporté et je l’ai tendu au Monsieur…/>– À « l’oncle », devrais-tu dire, puisque c’est ainsi qu’en Russie les enfants appellent les hommes adultes… (Nathalie Sarraute, Enfance'', Gallimard, 1983, collection Folio, page 84)

synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français