participe présent
étymologie
 Composé de participe et de présent.

locution nominale


participe présent \paʁ.ti.sip pʁe.zɑ̃\ masculin

  1. (grammaire) Forme verbale se terminant, en français, par -ant, servant à former.
    1. le gérondif,
      • ''Tout en chantant sur le mode mineur/>L’amour vainqueur et la vie opportune/>Ils n’ont pas l’air de croire à leur bonheur. (Paul Verlaine, Clair de lune, dans Fêtes galantes'', 1869)

    2. un Présent qui dure.
      • L’être pur, c’est Bouddha […] Il produit tous les mondes par une irradiation éternelle. Cette lumière, qui sort de lui et de qui tout provient, va défaillant toujours de plus en plus, à mesure qu’elle s’éloigne de sa source et se disperse dans l’espace et la durée. (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d’Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, tome 8, 1832)
      • Ce sont les faubourgs de la ville souterraine, qui vont gagnant incessamment du pays et s’étendant à la circonférence. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes - La Rue de Diane à Fontenay-aux-Roses, 1849)
      • Non, cher poète, ma première lettre ne fut pas le caillou de l’enfant qui va gabant le long des chemins […] (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
      • ''Votre âme est un paysage choisi/>Que vont charmant masques et bergamasques […] (Paul Verlaine, Clair de lune, dans Fêtes galantes'', 1869)

      • J’ai la passion de la philosophie et de la science qui vont cherchant l’inconnu du cœur de l’homme et le pourquoi des lois de la vie.(Octave Mirbeau, [http://www.la-pensée-française.com/octave-mirbeau-chanson-carmen.html Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882)])
      • Et l’on va répétant qu’il est des termes médicaux qui ne doivent pas sortir des laboratoires et du codex. (Léo Ferré, Préface à Poète… vos papiers!, 1956)
    3. un passé de plus longue durée que l’imparfait,
      • Des arpenteurs avec de longues chaînes allaient mesurant le terrain ; des arbitres établissaient les premières propriétés. (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)
      • Cependant, par l’une ou l’autre des causes que nous avons dites, et peut-être même par leur combinaison, les eaux allaient toujours se retirant; ce n’était plus seulement la cime des montagnes qu’elles laissaient à découvert, c’étaient leurs flancs. (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes, T.1, 1833)
      • Au reste, le salon était un vrai salon de récits ou de légendes, grand, sombre, grâce aux rideaux épais et au jour qui allait mourant. (Alexandre Dumas, ''Les Mille et Un Fantômes - Le Soufflet de Charlotte Corday, 1849)
    4. un futur long.
      • Après l’assassinat de Masamoto en 1507, l’influence des Hosokawa ira déclinant sans cesse. (Seiichi Iwao, Dictionnaire historique du Japon, V.1, 2002, page 1099)
    5. et même au subjonctif.
      • […]; il serait très injuste que cela m’attirât quelque affaire avec les ennemis de mon maître, et qu’on allât répétant, Sancho a dit ceci, Sancho a dit cela. (Miguel de Cervantes, Don Quichotte de la Manche, tome 3, partie 2, chap. 30, traduit par Florian, 1835)
      • Il semble toutefois que le cortège de cette association atlantique aille s’appauvrissant de l’Ouest à l’Est et de façon assez rapide […] (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne ↗, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, [//ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupversions/6cfe60d7-a710-46a8-b32d-4a32b4c31a74 p. 48])

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français