passerelle
étymologie
De passer avec le suffixe -elle.

nom

SingulierPluriel
passerellepasserelles

passerelle \pas.ʁɛl\ ou \pɑs.ʁɛl\ féminin

  1. Sorte de pont étroit qui ne sert qu’aux piétons.
    • Le fourgon de tête […] est également pourvu d’une plate-forme et d’une passerelle. Un couloir intérieur permet au chef de train de le traverser pour atteindre le tender et la locomotive, si cela est nécessaire. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. IV, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • À ma droite, se déploie une passerelle suspendue au-dessus de longs rubans de rails, longés de fils électriques et de grillages à mailles variables. C'est un quartier tout en lignes de fuite. (Anna-Louise Milne, 75, Éditions Gallimard, 2016)
    • Il traversait régulièrement la Meuse par la passerelle Saucy, que les Liégeois appelaient simplement la passerelle, et qui reliait la place Cockerill au quartier de Saint-Pholien ; c'était le trait d'union le plus familier entre les deux rives, celui que les piétons empruntaient volontiers, […]. (Daniel Charneux, La passerelle, dans Comme un roman-fleuve: Récit en bord de Meuse, Éditions Luce Wilquin, 2012)
  2. (marine) Plateforme positionnée au dessus du pont supérieur d’un navire, où se tiennent les officiers qui dirigent le navire.
    • Le bateau roulait beaucoup, mais il semblait que la houle diminuât et je restai sur la passerelle, prêt à agir. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (Mode) Plateforme sur laquelle défilent les mannequins portant des créations de mode.
    • Elle fixe l'écran, désespérée. Allume une cigarette. Puis soudain elle se voit. Elle est là. Sur l'écran. Elle le traverse de gauche à droite avec des pas de mannequin. Elle est en train de défiler en petite tenue sur une passerelle. (Pilar Pujadas, Muriel, dans Cœur Croisé, Editions du Mercure de France, 2016)
  4. (Réseaux informatiques) Dispositif destiné à connecter des réseaux de télécommunication ayant des architectures différentes ou des protocoles différents, ou offrant des services différents.
    • Les passerelles pare-feu sont depuis longtemps employées pour bloquer le trafic de services ou de machines spécifiques. Au lieu d'examiner les adresses IP et les numéros de ports, une passerelle authentifiée vous permet de réguler le trafic vers et depuis des machines d'après les informations d'identification d'un utilisateur. (Andrew Lockhart, Réseaux sécurisés à 200 %, traduction d'Hervé Soulard, éd. O'Reilly Media, 2004, p.81)
  5. (Figuré) Ce qui relie une chose à une autre.
    • C'est cela le lien, le trait d'union, le nœud indéfectible, ce qui nous lie, la passerelle entre elle et elle, me conduit à écrire ici, le livre de sa vie, Joy, je suis la VIE. (Irène Grünberg-Bourlas, La Passerelle : Le roman de Joy, Éditions Publibook, 2003, p.94)
    • L’école maternelle, tout d'abord « lieu d'asile » devient rapidement une passerelle qui doit favoriser « le passage de la famille à l'école. » (Georges Cognet & ‎François Marty, Pratique de la psychologie scolaire'', Dunod, 2013, p.31)
synonymes
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français