rigide
étymologie
Emprunté au latin rigidusraide », « dur », « ferme », « consistant », « raide de froid », « droit », « dressé », « tendu », « immobile », « inflexible ») apparenté à rigorrigueur ») ; rigide est un doublet savant de raide, roide (voir raide, roide).

adjectif

SingulierPluriel
rigiderigides

rigide \ʁi.ʒid\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne fléchit pas.
    • Une barre de fer rigide.
    • Une tige rigide.
    • Le cadavre était rigide.
  2. (Figuré) Sévère, strict ou austère.
    • Il m'aimait d'autant plus que ma mère simulait une certaine dureté, une sévérité rigide. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 26)
  3. (Spécialement) Qualifie ce qui est dépourvu de souplesse intellectuelle et qui ne pardonne rien aux autres, ni à lui-même.
    • Il y a l'abbé Fortier, ce monarchiste rigide, qui bien certainement ne voudra pas se transformer en prêtre constitutionnel, et qui préférera la persécution au serment. (Alexandre Dumas, La Comtesse de Charny, avant-propos, 1853)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français