roder
étymologie
(Début du XVIIIe siècle) Du latin rodere.

verbe

roder \ʁɔ.de\ transitif ou pronominal conjugaison (pronominal : se roder)

  1. (technol) User, polir par le frottement les contours ou les angles d’une pièce pour qu’elle s’adapte à une autre.
    • Roder une soupape.
    • Pour roder un bouchon de verre, on introduit dans l’ouverture à boucher une lige en fer, légèrement conique, fixée à un tour au moyen duquel on lui imprime un mouvement de rotation rapide autour de son axe et recouverte d’une bouillie faite d’émeri grossier ou de sable siliceux et d’eau. (Émile Jungfleisch, Manipulations de chimie, 1893)
  2. (Par extension) Faire fonctionner progressivement un moteur neuf ou le véhicule qui le contient, afin que les pièces en contact s’adaptent les unes aux autres.
    • Roder un moteur.
    • (Par extension) Roder une voiture.
  3. (pronominal) Mettre au point ou à l’épreuve, acquérir une expérience dans un domaine, s’adapter.
    • Il est encore apprenti, il faut qu’il se rode à nos usages.

traductions
  • anglais : break in ((Par extension) Faire fonctionner progressivement un moteur)

Roder
nom propre

Roder

  1. (Géographie) Section de la commune de Clervaux au Grand-Duché de Luxembourg.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français