époux
étymologie
Du latin populaire spōsus, altération du latin classique sponsus, participe passé substantivé de spondere « promettre solennellement ».
La forme époux n’est pas, phonétiquement parlant, directement issue de spōsus, elle est analogique de épouser (de sposare, forme populaire du bas latin sponsare) où la présence de ou est phonétique, puisqu’il est atone (non frappé par l’accent tonique). Comparez avec l’occitan espós, l’espagnol esposo, le portugais esposo et l’italien sposo.

nom

époux \e.pu\ masculin (pour une femme on dit : épouse) singulier et pluriel identiques

  1. Conjoint ; mari.
    • Quelques-uns étaient mariés, entre autres le caporal Joliffe, heureux époux d’une Canadienne vive et alerte. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Une patricienne italienne peut ripoliner la façade de son présidentiel époux, et tenter, en vain, de dissimuler sa confondante vulgarité d’activiste, sa vraie nature pointe toujours. (Derri Berkani, Périple Andalou, page 167, 2011)
  2. Mari ou femme ; conjoint ou conjointe. — Note: Dans ce cas, il est souvent au pluriel.
    • L’acte de décès énoncera : […] Les prénoms et nom de l’autre époux, si la personne décédée était mariée, veuve ou divorcée. (Article 79 du Code civil français)
    • Les époux contractent ensemble, par le fait seul du mariage, l’obligation de nourrir, entretenir et élever leurs enfants. (Article 203 du Code civil français)
synonymes
traductions
traductions
traductions
  • russe : супруг



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français