abat-jour
étymologie
Composé de abattre et de jour.

nom


abat-jour \a.ba.ʒuʁ\ masculin

  1. Cadre ou réflecteur en papier ou en tissu pourvu souvent d’une armature en métal que l’on place sur les lampes ou à tout autre éclairage pour diriger la lumière tout en protégeant les yeux de l’éblouissement.
    • D’autres fabricants ont recouvert la face intérieure de l’abat-jour d’une feuille métallique, de manière à en faire une espèce de réflecteur. (Michel Chevalier, Rapports du Jury international, 1868, page 385)
    • Elle est appuyée d’une main sur la table où brille la lampe sans abat-jour (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • ''Baisse un peu l’abat-jour, veux-tu ? Nous serons mieux./>C’est dans l’ombre que les cœurs causent,/>et l’on voit beaucoup mieux les yeux/>quand on voit un peu moins les choses. (Paul Géraldy, extrait du recueil Toi et moi'', 1912)

    • Une glace munie d’une tablette en bois blanc se trouvait fixée contre un des murs et éclairée par deux ampoules sans abat-jour. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • D'abord, et surtout, c'était la salle à manger, avec en son milieu une longue table de chêne blond éclairée par une suspension de cuivre habillé d'un abat-jour en porcelaine surmonté d'une grosse boule colorée que l'on appelait « le monte-baisse ». (Claude Brahic, Emma, la fille des Cévennes, TDO Éditions, 2017, chap. 4-1)
  2. Volet ou claire-voie que l’on place devant les ouvertures des habitations pour arrêter les rayons du soleil ou les insectes.
  3. Auvent.
  4. (rare) Fenêtre disposée de manière à diriger le jour obliquement de haut en bas.
    • Les marchands ont des abat-jour dans leurs magasins pour faire paraître leurs marchandises plus belles.
    • Ordinairement les fenêtres des églises sont taillées en abat-jour.
    • Les croisées de cette prison sont garnies d’abat-jour.
  5. (Par extension) Forme qui protège de la lumière du soleil.
    • Arrivé au porche d’entrée, il regarda sur la route de Saumur, la main en abat-jour et la figure grimaçante, à cause du soleil qui se trouvait bas, juste en face. (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 47)
    • La Moussotte allait de temps à autre jusqu’au seuil de la porte, interrogeant le coin du bois d’où la route s’échappait de la forêt, la main en abat-jour sur les yeux, […]. (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
synonymes
traductions
traductions
traductions
  • anglais : roof window

traductions
  • anglais : eye-shade, sun-blind



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français