claire-voie
étymologie
 Composé de clair et de voie.

nom


claire-voie \klɛʁ.vwa\ féminin

  1. Clôture ajourée, faite de pièces disjointes.
    • Le taureau avait acculé Félicité contre une claire-voie. (Flaubert, Trois contes, Un Cœur simple, 1877)
  2. Ouverture faite à rez-de-chaussée dans le mur d’un parc ou d’un jardin et qui n’est fermée que par une grille ou par une espèce de fossé appelé saut de loup.
  3. Fenêtre percée en hauteur dans un bâtiment, où l'on préfère ne pas donner de vue aux occupants.
  4. Panneau vitré, souvent articulé, recouvrant une écoutille et permettant ainsi l'entrée d'air et de lumière du jour sous le pont d'un bateau.
  5. (Héraldique) (rare) Désigne dans un meuble des trous régulièrement espacés.
    • D’argent, à un arbre (nard) de sinople, terrassé du même, une haie à claire-voie de sable posée en fasce, mouvant de la terrasse et brochant sur l’arbre, qui est de la famille Aynard voir illustration « Haie à claire-voie »

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.030
Dictionnaire Français